www.coraliedestouesse.com 

 © 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

Détoxination

Encrassement de l'organisme

L’encrassement de notre organisme est une réalité selon nos modes de vie et de nourriture  et notre corps produit aussi  naturellement des toxines qui sont les déchets que le fonctionnement de nos cellules ou notre assimilation produisent chaque jour.

Beaucoup s’engagent dans des cures de détox sans respecter les  besoins physiologiques qui permettront  d’éliminer vraiment les toxines et déchets stockés dans nos tissus et nos cellules sans  épuiser  notre organisme. Pour éliminer les toxines il faut beaucoup d’énergie car il ne faut pas uniquement déloger les toxines des tissus mais ensuite les évacuer.

Qu'est ce que des toxines ?

Par définition, les toxines sont des substances inutiles à l’organisme, que l’organisme doit donc éliminer pour préserver son intégrité intérieure, c’est à dire son fonctionnement correct.

Les différentes sortes de toxines

Les toxines physiques

Endogènes ou naturelles : ce sont les déchets cellulaires que les dix mille milliards de cellules de l'organisme éliminent dans le milieu extracellulaire et qu'il faudra acheminer vers les émonctoires (reins, foie, intestin, poumons, peau).

 

Exogènes ou xénobiotiques : ce sont des substances étrangères (nourriture, médicaments de synthèse, produits chimiques, pesticides, métaux lourds...).

Selon le caractère des toxines on retrouve deux tendances :

  1. les cristaux  : toxines hydrophiles provenant d'une alimentation riche en protéines et en sucres rapides, l'élimination se fera par les reins, les glandes sudoripares (sueur). Ces toxines sont à l'origine de douleurs morales ou physiques.

  2. les colles : toxines lipophiles provenant d'une alimentation riche en glucides lents et graisses, l'élimination se fera par le foie, les intestins, les glandes sébacées (sébum), les muqueuses respiratoires et génitales. Ces toxines sont à l'origine de catarrhes (sécrétions, écoulements).

Les toxines émotionnelles et mentales

Ces toxines sont personnelles (pensées négatives) ou apportées par l'extérieur comme les médias, les échanges avec des personnes négatives qui déchargent leurs émotions  (colère, peurs...) sur les autres (discussion, téléphone).

Physiologie des toxines

Les 4 voies d'entrée

Le tube digestif,  les poumons, la peau, le mental.

La dégradation (catabolisme) des toxines

  1. Les toxines complétement catabolisées sont éliminables.

  2. Les toxines incomplètement catabolisées sont non éliminables, l'organisme devra donc intervenir sous forme de de fièvre ou d'inflammation pour relancer leur catabolisme.

  3. Les toxines non catabolisables nécessitent leur stockage dans l'organisme sous forme de résidus acides.  Ces toxines acides (déchets résiduels causent des maladies), sont stockées dans les tissus (graisse, tissus conjonctif, muscles, tendons) puis dans les veines et les artères et secondairement dans les organes nobles (rein, foie, cerveau..) car le sang doit garder un pH constant, et il attend le bon moment pour les éliminer. 

La neutralisation des toxines

L'organisme doit neutraliser ces acides avant qu'ils le corrodent. Il les combine aux substances minérales alcalines (calcium; magnésium, sodium, potassium, cuivre, fer....) pour former des toxines neutralisées. Dans le cas d'insuffisance de minéraux dans les liquides organiques, l'organisme puise dans ses réserves (cheveux, ongles, peau, os, vaisseaux sanguins, tendons, cartilages...).

Différence entre l'homme et la femme 

  •  Les femmes : stockage des toxines au niveau du bassin "parking gratuit"(graisse, cellulite, ventre gonflé, œdème jambe, migraine). L’élimination se fait par les règles à la ménopause l'élimination se fait comme chez les hommes par la transpiration.

  • Les hommes : les toxines acides sont neutralisées immédiatement par substances nutritives contenus le cuir chevelu (perte des cheveux). L’élimination se fait par la transpiration.

Les 6 niveaux d'intoxination (d'aggravation) selon le Dr Reckeweg 

Le Dr Hans-Heinrich Reckeweg spécialiste en toxicologie et pharmacologie nomme "homotoxines" toutes substances nuisibles pour l'organisme humain.

Ces toxines vont progressivement "encrasser" l'organisme avec des degrés variés de sévérité et de profondeur.

Il décrit 6 phases (niveaux) de progression de l'intoxination.

Une maladie est biologiquement "UTILE"

La santé est l'aptitude de l'organisme à se débarrasser des toxines en les éliminant par voie naturelle. Toutes les maladies sont biologiquement utiles, elles entrent dans un processus de guérison; elles servent à la détoxification du système et à la réparation des atteintes causées par les toxines.

La maladie est une réaction de guérison ou de réparation.

L'inflammation s'installe dans les tissus conjonctifs dans le but de remobiliser des dépôts toxiniques, les toxines sortent alors des tissus et repassent dans le sang pour être éliminées par les émonctoires.

Les maladies infectieuses ne surviennent que chez les personnes qui ont un terrain toxinique qui le nécessite.

Toute suppression d'un symptôme local ou d'une élimination  aggrave la pathologie.

Stratégie

Ne pas empêcher les tentatives d'élimination de l'organisme.

Thérapeutiques drainantes capables de mobiliser les toxines profondément incrustées, plusieurs niveaux :

  1. Physique : mouvement, transpiration, oxygénation.

  2. Diététique : cure détoxination.

  3. Techniques corporelles : massopuncture (méridiens d'acupuncture), Chi Nei Tsang, Abhyanga, ventouses...

  4. Plantes : sous différentes formes (macérats, infusions...).

Aider les métabolismes et les fonctions cellulaires déficientes avec des compléments naturels : vitamines, minéraux, oligo-éléments, anti-oxydants...

D'après l'enseignement du Docteur Gérard Guéniot et du Docteur Pierre Tondelier auteurs  du livre de la médecine naturelle à la médecine de l'individu.

 

La détoxination