www.coraliedestouesse.com 

 © 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

Phytembryothérapie

Thérapie ancestrale

La phytembryothérapie, créée, en 1959, par le docteur Pol Henry de Bruxelles est basée sur l'utilisation des tissus embryonnaires des arbres ou des plantes.
Le bourgeon en est l'élément essentiel ainsi que les tissus embryologiques (méristèmes), les jeunes pousses, les radicelles.

L'action spécifique de chaque extrait s'explique, non seulement par la symbolique de l'arbre ou de la plante auquel il appartient, mais encore par les composants biochimiques qu'il contient et enfin par l'action phytothérapique ancestrale qui l'a fait connaître

Pour qui ?

Cette thérapie est basée sur le principe fondamental d'utiliser des remèdes indifférenciés (macérâts), non agressifs et sans toxicité, elle peut donc être  utilisée pour tout le monde : les bébés, les femmes enceintes, ...

Pourquoi ? A quels  niveaux ?  

La Phytembryothérapie permet d'agir sur tous les plans, exemple du  macérât de Figuier qui agit au niveau :

  • Physique : les problèmes digestifs (gastrite, colite, dysphagie)

  • Biologique : l'assimilation du fer et la baisse du cholestérol

  • Emotionnel : les troubles psychosomatiques (stress, dépression, insomnie, hyperactivité).

  • Energétique : digérer les évènements de la vie

Apports des macérâts

Ces macérâts apportent les :

  •  informations génétiques du végétal (vertu embryonnaire du méristème) 

  •  propriétés biochimiques du végétal (des minéraux, oligo-éléments, vitamines, enzymes...)

  •  propriétés des différentes parties du végétal (fruit, feuille, fleur, tige, écorce, racine, graine, sève...).

Le bourgeon entre Terre et Ciel

Parce que le bourgeon est situé sur la branche de l'arbre il subit les influences à la fois :

  • Telluriques

    • Telluriques, en tant qu'émanation du tronc, sorte de cristallisation végétale du sol sous l'influence des éléments Terre (les minéraux, les gemmes) et Eau (la sève : le sang de l'arbre ou de la plante).

  • Cosmiques

    • Cosmiques, en tant que précurseur de la feuille ou de la fleur sous l'influence des éléments Air (la feuille) et Feu (la fleur).

Le bourgeon et la jeune pousse rencontrent les deux forces. La radicelle ne subit que la force tellurique.

Cette position "carrefour" Terre-Ciel est l'axe de compréhension de son action sur l'homme, lui-même trait d'union entre le Ciel et la Terre (selon la médecine chinoise).